2017   |   2016   |   2015   |   2014   |   2013   |   2012   |   2011

 

TRouver les questions dans la publicité, et les réponses dans l'art

La publicité réussit toujours à m’accrocher. D’abord, parce qu’elle nous adresse un nombre incroyable de messages, et que ceux-ci forment un discours plus ou moins cohérent. Certaines des idées qu’il véhicule trouvent leur contraire au sein même de ce discours, tandis qu’il insiste grandement sur d’autres qui ne semblent jamais contredites. Ensuite, je m’y intéresse parce qu’elle atteint tout le monde : qu’on soit riche ou pauvre, étudiant aux cycles supérieurs ou analphabète, qu’on suive la mode ou qu’on soit contestataire, elle se rend facilement jusqu’à nous.

La publicité ne nous demande pas, ou très peu, d’analyse. Aucun commerçant ne nous demandera une grande réflexion philosophique à propos des thèmes qu’il exploite. Ce qu’on nous demande, c’est d’adhérer à un message ; sinon, on le rejette.

Pourtant, l’analyse de ces messages permet des découvertes. Dont celle qui est au centre de ma pratique actuelle : dans l’ensemble, le sens de mots très importants – comme liberté, bonheur, identité – y est réduit. La liberté devient une voiture ; le bonheur, un plat à savourer au restaurant ; l’identité, un style vestimentaire.

Si leur définition – un nombre plus ou moins grand de mots choisis pour fixer le sens d’un seul autre, ne tenant compte d’aucun cas particulier et qu’on trouve dans le dictionnaire – a un certain attrait pour moi, c’est encore davantage leurs significations qui me fascinent. Lorsque cette définition s’enrichit de l’expérience du monde d’une personne, la signification prend corps. Et les significations, contrairement aux définitions, sont infinies, aussi uniques que les êtres qui les créent.

Pour mes projets, je pars à la recherche de participants, de personnes qui souhaitent partager un témoignage et s’engager dans une réflexion, un recul par rapport à une notion acquise qui échappe au quotidien. Je crée leur portrait, à partir de leur visage et des mots qu’ils ont choisis. C’est donc la voix de ces personnes qui m’ont accordé une rencontre qui est portée dans l’espace public.

Je choisis principalement la sérigraphie pour présenter ce mélange entre portrait et mots, qui voyage entre le discours publicitaire, la définition et la signification. Celle-ci transmet un travail humain, une présence humaine avec ce qu’elle implique de défauts, tout en portant avec elle ses liens de longue date avec la création publicitaire. 


Vous aimeriez ma collaboration pour un nouveau projet ou demander une oeuvre à partir d'une photo de votre choix? Ou encore, vous aimeriez me faire part de vos impressions?