Redéfinir les idées prise 2

Les quatre œuvres présentées sont la reprise d’œuvres réalisées en 2015, dans le cadre du projet Redéfinir les idées. Pour l’occasion, j’ai eu la chance de collaborer avec l’organisme communautaire Point de Rue, principalement, mais aussi avec Centretien Nicolet et régions et Toit JEF de Bécancour.

Le projet lui-même donnait lieu à des rencontres, en petits groupes ou individuelles, avec des personnes en situation d’itinérance. Au cours de celles-ci, ces personnes étaient invitées à analyser le sens des mots liberté, identité et bonheur en contexte publicitaire, puis à expliquer le sens profond que ces mêmes mots ont pour eux. Les textes lisibles sur les œuvres présentées sont donc la définition que ces gens ont choisie pour ces mots.

Ces œuvres ont été adaptées récemment pour une diffusion en contexte public/publicitaire. Désormais plus colorées et plus contrastantes, elles attirent davantage le regard, tout en invitant à davantage de proximité pour la lecture du texte.

 

Sous l'apparence, une identité (suite)

Ces œuvres sont la suite de la série Sous l'apparence, une identité, entamée en 2017. Cette fois-ci, une nouvelle approche est privilégiée, explorant les idées de transparence et de révélation en relation avec le thème identitaire. Au premier abord, c'est le visage que l'on voit ; le texte, plus discret, presque caché, ne révèle que partiellement la perception que la personne a de sa propre identité.

Impressions sérigraphiques sur papier Chartham, collées sur papier Arches.